Le Blog de la Villa Kerasy Hotel Spa à Vannes

slide-japon

2016, Année du Japon à la Villa Kerasy

2016-annee-du-japon-222x218Bonjour, je m’appelle Ikan, la carpe koi, je suis la mascotte de la Villa Kerasy. Entre le Japon et la Villa Kerasy, c’est toute une histoire de rencontres.

J’ai vu passé depuis 15 ans, de sympathiques japonais : Onuma – le jardinier, Michiko – la guide interprète de Kyoto, Jun & Naoko – parmi les nombreux visiteurs de l’hôtel, la rédactrice de Globetrotter (le guide du Routard japonais), les journalistes du Figaro Japon, des expatriés français au Japon, …

Les Japonais donnent une grande importance aux saisons. Chaque saison a sa spécificité : les cerisiers en fleurs symbolisent le mieux le printemps, en été, ce sont les feux d’artifice, les yukatas (kimonos de l’été)…, en automne, les incontournables arbres aux feuillages flamboyants, et l’hiver la neige.

Cette année la Villa Kerasy vit à l’heure nipponne.

Trois temps forts

Dégustation de thés d’exception par Guénolé COPPEL

« Froid printanier
Dans l’eau des rizières dérive
Un nuage sans racine. »
Haiku de printemps – Tanaka Hiroaki (1873)

Gwénolé Coppel, fondateur de TEA & TY, vient partager sa passion des thés rares. Un mélange très dosé de rigueur, d’exigence et de plaisir, de convivialité et de curiosité. Libre de ses choix, un peu secret, mais ouvert aux milles parfums des crus venus des tous les grands jardins du  monde du thé. Son travail est un peu un caviste-explorateur de goûts associé à celui d’un concepteur de saveurs, prioritairement naturelles.

Au cours de cet atelier, le jeudi 28 avril à 18h30, vous pourrez découvrir et déguster des thés d’exception du Japon. En savoir plus http://teaandty.com/

Exposition de peintures par Frédéric LEBLAY

« Le vent de l’été
Apporte dans ma soupe
Des pivoines blanches ! »
Haiku d’été – Yotsuya Ryu (1758)

« Voyage au Japon » est le titre de cette exposition – Frédéric nous explique son univers : « Je chemine en peinture entre rêve et réalité, interrogeant souvenirs et ressentis. Sur la toile, acrylique, pastel et «petits papiers» s’entremêlent dans une peinture libre et chatoyante comme brodée sur la soie d’un kimono. Promesse subjective d’un voyage nippon recomposé – Shibuya à Tokyo, les lutteurs au petit matin, jizô à Nikko, Myajima, le mont Fuji, les pélerins à Shikoku, mes amis à Mikamé ».

Les œuvres sont exposées à l’hôtel du 1er juin au 30 septembre 2016. En savoir plus : http://frederic-leblay.com/

Atelier de bonsaïs par Jérôme HAY

« Est-ce une araignée
qui pleure
le vent d’automne »
Haiku d’automne – Matsuo Bashõ (1644-1695)

Passionné dès l’enfance  pour le végétal, il découvrira à 15 ans le bonsaï, une passion qui ne cessera de grandir jusqu’ au moment où en 2003, il crée une des seules pépinières de production de bonsaï en France. Il réalisera  en 2007 un jardin dédié à la culture horticole nippone et s’emploie à créer un musée sur le bonsaï. En 2010, il prend la présidence de la fédération de professionnels  européens du bonsaï nommée Kyookaï. Après de nombreux voyages et rencontres au Japon, il a acquis une reconnaissance qui inspire le respect parmi le monde du bonsaï en Europe et au Japon. En 2012, il crée l’association Satsuki Flower permettant ainsi de révéler au public, amateurs et professionnels, les plus belles satsuki d’europe.

Jérome  Hay vous propose un atelier Bonsai à la Villa Kerasy. En savoir plus http://www.lejardindulevant.fr/

Petites attentions de tous les jours

Au fils des mois, des attentions de la culture japonaise animent la vie de l’hôtel et du spa :

  • Les KOINOBORI, « banderole de carpe » en japonais,  sont des manches à air en forme de carpe koï hissées au Japon pour célébrer Tango no sekku, évènement traditionnel qui est désormais une fête nationale, le Kodomo no hi (jour des enfants) le 5 mai.  A découvrir au jardin en compagnie de Ikan, la mascotte de la Villa Kerasy.
  • Le MOCHI est un gâteau à base de riz gluant. On le consomme lors des grandes occasions et en particulier pendant les fêtes du Nouvel An. Sa préparation constitue un rite festif, et il est courant de voir fabriquer les mochi, en pleine rue, ou en public. Les Japonais mangent en moyenne un kilo de mochi par an, pour l’essentiel durant la première semaine de janvier. A déguster au salon de thé.
  • Le THE japonais est à l’origine consommé par les moines pratiquant le Zen et longtemps réservé aux aristocrates et aux seigneurs. Les thés verts sont riches en vitamines C et contiennent peu de théine. Leur arôme est délicat, tonique et digestif, le rend légèrement stimulant et propre à rendre l’esprit lucide. Thés rares du Japon à savourer au salon de thé.
  • Le WHISKY japonais au style subtil et complexe, là où le whisky écossais sera davantage fort et costaud. A déguster au bar de l’hôtel : Le Nikka From The Barrel vous laissera en bouche quelques arômes fruités de pêche et de prune qui s’éclipseront progressivement pour faire place à des notes boisées et vanillées et Le Togouchi 12 ans, un blended whisky au caractère écossais et canadien mais à l’esprit typiquement japonais. Kanpai !
  • La PETITE BIBLIOTHEQUE sur le Japon. Des ouvrages à parcourir au salon : guides, poèmes, romans, bd, essais, …

Blog « Spécial Japon »

Pour découvrir la culture nipponne, je vous propose une série d’articles pour vous imprégner de cet archipel fascinant :

Le Japon, trop loin, trop cher, trop inaccessible ? Ce n’est plus vrai avec la baisse des tarifs aériens et un taux de change devenu favorable aux Européens. L’archipel nippon est désormais plus accessible. Alors en attendant un voyage au pays du soleil levant, je vous invite à vivre les expériences nippones de la Villa Kerasy.