Le Blog de la Villa Kerasy Hotel Spa à Vannes

Whiskey

Quoi ? Du whisky japonais !

Que de fois on entend cette réplique quand on aborde la question des whiskies produits au pays du soleil levant, mais c’est une réalité, le Japon est en train de réussir son entrée dans la cour des grands, les chiffres en témoignent.

L’histoire du whisky japonais débute officiellement avec la création de la première distillerie à Yamazaki en 1923 par le légendaire Taketsura qui ramena tout le savoir faire écossais dans ses bagages suite à un long voyage d’initiation et démarra la production de la distillerie Yamazaki avant de fonder le groupe Nikka en 1940. C’est ainsi que débuta une longue tradition de production de single et blended malts de qualité.

Le whisky japonais, une histoire de maîtrise technique

L’art de l’assemblage maîtrisé dans ses moindres détails et les nombreux types de blends produits assurèrent l’essor du whisky japonais et installèrent Suntory dans la position de leader dans les années 80. L’intérêt croissant pour les single malts a ensuite pris le relais et apporta un second souffle jamais démenti jusqu’à nos jours. Le modèle japonais de l’assemblage, contrairement au modèle écossais qui repose sur les échanges entre distilleries, dépend exclusivement de la capacité de chaque distillerie à produire des singles malts très variés grâce à une maîtrise très fine du processus de distillation et à la diversité des alambics utilisés dans une même distillerie.

Troisième producteur mondial de whisky

Huit distilleries en activité actuellement ont permis au Japon de devenir le troisième producteur mondial de whisky derrière l’Ecosse, les Etats Unis et devant l’Irlande.

Hakushu, une des perles du groupe Suntory est située à la même distance de Tokyo, au cœur des Alpes japonaises à 700 m d’altitude. Dans les années 80, on pouvait recenser 36 alambics traditionnels produisant du distillat à Hakushu, aujourd’hui il n’y en a plus qu’une seule paire produisant des singles malts francs et vifs, très fruités et équilibrés par des notes poivrées.

Bien au Nord de Tokyo sur la côte Nord de Hokkaido, Yoichi est l’autre perle de Nikka. La maturation du whisky est ici plus longue qu’ailleurs au Japon à cause du climat assez froid sous cette latitude. Utilisant encore des alambics à chauffe directe, Yoichi produit les single malts les plus robustes du Japon dont certains sont franchement tourbés comme certains de leurs cousins écossais.

Miyagikyo, proche de la ville de Sendai, est la seconde distillerie fondée par Taketsuru. Elle comprend une ligne de distillation de malt où fonctionnent 8 alambics et une ligne de production de whisky de grain avec un grand nombre d’alambics de différentes caractéristiques. Miyagikyo produit la plus grande partie des whisky de malt et de grain qui servent à l’assemblage des blends de Nikka. Ses single malts sont en général plus doux que ceux de sa cousine Yoichi.

Nous avons sélectionné deux whiskies japonais bien différents pour animer l’année du Japon à la Villa Kerasy :

Nikka From the Barrel

whisky-nikka-from-the-barrelBlended Malt – 51,4% – 50cl – Japon

Star incontestable des whiskies japonais, le blend Nikka From the Barrel est composé des single malts des distilleries Miyagikyo et Yoichi. Après assemblage, les différents whiskies s’unissent dans un même fût pendant trois à six mois pour donner naissance au fameux nectar. Titrant à 51,4%, il présente une puissance inhabituelle pour un blend. Néanmoins son style puissant vous séduira par sa rondeur, son intensité et sa générosité.

Le samouraï des blends japonais

Ce blend puissant et complexe vous séduira par son nez fruité et ses arômes de pomme caramélisée au palais pour vous offrir ensuite un éventail de notes épicées en s’offrant l’élégance de vous apporter aussi une note florale. Une très belle empreinte boisée.

Hakushu Distiller’s Reserve

hakushu-distillers-reserve.jpgSingle Malt – 43% – 70cl – Japon

Ce nouveau single malt sans mention d’âge vient enrichir la gamme Hakushu en démontrant tout le savoir faire de cette distillerie de Suntory. En effet, il est le fruit de l’assemblage de malts légèrement et très tourbés, plus ou moins vieux de 3 à 18 ans, mûris dans différents types de fûts, Il en résulte ce whisky frais et riche en arômes. La distillerie Hakushu située au cœur des « Alpes japonaises », produit une grande variété de single malts aux saveurs fruitées et poivrées.

Un savant assemblage

Marqué par des notes d’agrumes et de thé fumé, ce whisky développe une palette fleurie qui révèle également des notes végétales ajoutant à sa fraîcheur. Un des malts utilisés dans l’assemblage de ce whisky est un 18 ans d’âge vieilli en fût de chêne blanc américain qui apporte une touche boisée contribuant à en former le caractère unique.

Récompenses

Double Médaille d’Or au San Francisco World Spirits Competition 2013, Hakushu est un habitué des podiums.

A consommer avec modération, Kanpai !

 

Loading Facebook Comments ...