Le Blog de la Villa Kerasy Hotel Spa à Vannes

Cérémonie jour de pleine lune Cérémonie jour de pleine lune

Notre regard sur Bali après 19 voyages

Vous souhaitez découvrir Bali mais les différents reportages et articles des médias vous laissent septiques ! Loin des clichés du tourisme de masse, voici notre vision de la destination.

Nous avons découvert Bali en 1995 lors d’un voyage en Indonésie (de Java à Lombok)  et y retournons un mois chaque année.   Vous allez me dire « Bali est devenu une usine à touristes, le sud est surpeuplé avec pollution et embouteillage, … » C’est pas totalement faux ! 80% du tourisme de masse se concentre sur 20% du territoire, dans le sud. Mais il y a tout le reste !

Bali, réputée être l’un des spots les plus beaux et variés en Asie, attire 7 millions de visiteurs par an, des 4 coins de la planète.  Situé juste sous l’équateur au climat tropical avec seulement deux saisons (sèche et humide) et une température moyenne de 30 degrés. Les larges vallées abritent parmi les plus beaux champs de riz en terrasse du monde. Tout le monde peut y trouver son compte :  les spots de surf, la vie nocturne et le shopping, l’aventure, les plus beaux hotels au monde, la solitude mais aussi culture et nature.

Qu’est ce qui nous fait revenir tous les ans ? La magie de Bali réside dans la capacité des Balinais à  conserver leurs traditions face à notre modèle occidental. Je vous propose d’observer deux raisons qui rend Bali irrésistible :

Une culture très riche

école de danse

Les balinais ont des racines spirituelles très profondes et malgré le flux de touristes, leur culture reste très active.  Le balinais de la campagne qui vient travailler à Kuta ou Seminyak respecte ses traditions et rentre dans son village pour les cérémonies !

Le peuple balinais est hindu mais très différent de la version indienne. L »Agama Hidhu Darma bien qu’originaire de l’Inde est un mélange d’hindouisme, de bouddhisme, d’anciennes croyances javanaises et locales. Naturellement créatif, les balinais utilisent traditionnellement leurs talents dans la préparation des cérémonies religieuses inspirées des récits du Ramayana.

  • la trinité hindouisme (Brama, Shiva et Vishnou) en est la base, mais des tombeaux dédiés à d’autres dieux, ou esprits, uniquement balinais sont répartie sur toute l’île. Les balinais croient fortement à la magie et au pouvoir des esprits. Les bons esprits sont dans la montagne, les mauvais dans la mer !
  • les 3 temples, la plupart des villages ont au moins trois temples principaux. Le Pura Puseh, le temple des origines, orienté vers la montagne. Le Pura Desa ou temple du village est situé au centre et le Pura Dalem, orienté vers la mer, est le temple dédié aux esprits de la mort. A côté de ces temples de village, chaque maison  possède au minimum son propre autel.
  • les offrandes jouent un rôle important dans la vie balinaise  car elles apaisent les esprits et apportent prospérité et santé à la famille. Chaque jour des petits paniers d’offrandes sont déposés sur les tombeaux, les temples, devant les maisons et les commerces ainsi qu’aux croisements dangereux.
  • les cérémonies sont une autre grande occasion d’apaiser les dieux. Les femmes apportent au temple de jolies pyramides de fleurs, nourriture sur leur tête, pendant que les hommes organise le sacrifice du sang à travers les combats de coqs. Les dieux sont invités à descendre et se joindre aux festivités de musiques et de danses traditionnelles. Il est très excitant de participer à de telles cérémonies, surtout à une crémation. Votre mémoire est marquée à jamais.

Une organisation communautaire

Jathilui à Bali

La vie à Bali est très communautaire avec l’organisation des villages. Qu »il s’agisse de la culture agricole ou la création artistique, tout est décidé par la communauté. Le gouvernement local est responsable de l’éducation, de la santé et des routes mais tout les autres aspects de la vie dépendent de 2 organisations de village, vieilles de plusieurs siècles :

 

  • le Subak concerne la production de riz et le système complexe d’irrigation. Toute personne propriétaire d’un sawah (champs de riz) doit adhérer au Subak local pour bénéficier d’une irrigation équitable. Généralement le propriétaire du champ du bas est responsable du système d’irrigation. Il est sûr d’avoir de l’eau !
  • le Banjar est l’autre organisation communautaire, responsable des festivals, cérémonies et crémations du village. Tous les hommes dès qu’ils sont mariés doivent rejoindre le Banjar. Un banjar regroupe entre 50 et 100 familles. Le lieu de rencontre est appelé le Bale (pavillon) où l’orchestre de gamelan et les danseurs s’entrainent.

Bali est une  destination à plusieurs facettes, il faut juste savoir ce que l’on vient y chercher…  et la magie opère. Nous privilégions un tourisme de village qui permet d’augmenter le niveau de vie local. Nous partageons avec plaisir nos coups de coeur et adresses. Contacter-nous ou notre ami Yves à l’agence http://baliperkasatour.com.

Bon voyage !

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *