Sites d'exception en Bretagne n° 5 : Festival Intercerltique de Lorient

Festival Interceltique de Lorient

 

festival_interceltique
Source : www.festival-interceltique.bzh | Crédit photo : www.morbihan.com

Le plus grand festival de France

La France est le pays des festivals : classique, baroque, lyrique, jazz, cinéma, etc… Dans cet environnement, le concept du Festival Interceltique est unique, ouvert, international : « Le Rendez-vous des expressions contemporaines des pays celtiques ».

Le Festival Interceltique touche toutes les formes de musiques issues des pays celtiques, des chants millénaires au folk, au rock, au jazz, en passant par les oeuvres symphoniques dans un environnement de création extrêmement prolifique. La présence de musiciens de cultures différentes est le symbole d’une identité ouverte sur le monde et en constant mouvement.
A la musique se mêlent le cinéma, les arts plastiques, la danse, l’histoire, la littérature, la lutherie, etc…

Véritable vitrine celtique vivante

le Festival Interceltique de Lorient est un lieu qui s’ouvre sur le monde, dans l’expression même du cosmopolitisme celtique qu’il propose.

Un laboratoire culturel… le Festival a vocation à démontrer que les cultures traditionnelles ne sont pas figées mais avides de métissages et de créations. Pour cela son objectif est, notamment, de susciter cette démarche au travers de commandes, de rencontres, de métissages… en laissant toute liberté aux compositeurs et artistes. Dans le prolongement, il entend développer cette orientation en encourageant la circulation transnationale des productions culturelles et artistiques qui voient le jour à Lorient.

Chaque été, environ 700 000 personnes issues de tous horizons viennent fouler les terres celtes de Lorient pour son Festival Interceltique. De la Galicie à l’Ecosse, la crème des musiques celtiques se retrouve en Bretagne, et se déguste dans la joie et la bonne humeur.

La grande parade des nations celtes

Chaque année c’est pareil ! Depuis 1971, pas un mois d’août ne s’écoule sans que ce festival ne s’achève en bagad général. Quand il ne s’agit pas de ces alertes à la bombarde répétées. Et pourtant, personne ne s’en plaint, bien au contraire. Plus de 700 000 convaincus ont systématiquement le déclic celtique. Un tic les conduisant à suivre la grande parade des nations celtes, à vivre la nuit interceltique du stade du Moustoir ou celles du port de pêche. Même s’il ne pleut pas, les pibrochs (cornemuses Écossaises) sont immanquablement de sortie et les gaïtas (cornemuses espagnoles) emplissent l’atmosphère de gaîté. Environ 200 spectacles et 5 000 artistes à l’affiche… Les touristes apprécient cette touche exotique tandis que les Lorientais s’investissent pleinement dans ce sommet de culture celtique. « Je joue du biniou jusqu’à ce que ces accords ne m’usent dites-vous ? » À quarante ans passés, le festival de Lorient est poivré celte, mais toujours jeune dans la fête.

Sites utiles :

 

Les 18 sites incontournables de Bretagne :