Sites d'exception en Bretagne n° 14 : Saint Malo, la cité corsaire

Saint Malo, la cité corsaire

saint-maloSource : www.tourismebretagne.com | Crédit photo : Yannick le Gal

Vaisseau de pierre sur l’embouchure de la Rance, Saint-Malo dresse fièrement ses remparts au-dessus de ses plages et de son port. Les façades et tours émergeant des fortifications donnent à la ville sa silhouette unique. Pour aborder la cité malouine, le chemin de ronde offre des vues imprenables !

Une ville d’hommes libres

Saint Malo est né à Alet, un siècle av. J.-C. Le port gallo-romain laisse la vedette à une cité fondée sur un îlot au 12e siècle. Au 16e siècle, Jacques Cartier part découvrir le Canada et des armadas de pêche regagnent Terre-Neuve. Ecumant les routes maritimes, les armateurs assurent la fortune de la ville. Ils prospèrent à l’abri des remparts, agrandis par les disciples de Vauban. Au 18e siècle, les corsaires Duguay-Trouin et Surcouf confirment le prestige de Saint-Malo, dont l’étendard flotte au-dessus du drapeau français.

De très accueillants remparts

Le tour des « murs » mène de bastion en tour. D’un côté, les rues étroites de la ville. De l’autre, de magnifiques panoramas sur les plages, le port et les forts. De la porte Saint-Vincent, à l’entrée de la cité, se déploient les bassins portuaires et Saint-Servan. Entre les bastions Saint-Louis et Saint-Philippe, la vue s’ouvre sur l’estuaire et Dinard. Jusqu’à la tour Bidouane, les plages s’allongent au pied des remparts. A marée basse, le sable s’assèche jusqu’aux îles du Grand Bé et du Petit Bé. En rejoignant le château, c’est la grande plage du Sillon qui s’étire.

Intra-muros

A l’intérieur des remparts, la promenade se poursuit entre les hautes demeures. En admirant leur allure, difficile de croire que la plupart ont été reconstruites après les bombardements de 1944 ! Dès l’entrée, il est tentant de s’arrêter en terrasse, place Chateaubriand. La pause attendra, la tour Quic-en-Groigne, la maison Pélicot bâtie comme un château arrière de navire, les demeures d’armateurs et les étages de l’Hôtel d’Asfeld vous attendent !

Encore plus forts

Accessibles à pied, à marée basse, le fort du Petit Bé et le fort national occupent des situations exceptionnelles. De ces îlots, une vue inoubliable s’étend sur 360°. Sur le Grand Bé, vous pourrez rendre une visite posthume au célèbre écrivain malouin Chateaubriand.

Autres éléments défensifs à apprécier hors les murs et sur terre, le fort de la cité d’Alet et la Tour Solidor. Saint-Servan est aussi le point de départ d’une belle promenade face à la Rance et à la ville close

Sites utiles :

 

Les 18 sites incontournables de Bretagne :